MEMOIRE D'EXIL
il y a plus de 60 ans



Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une recherche

Pages:  1

Quelques phrases d'époque [7458]

aadment

Voir son profil  Son site web : http://www.constantine.fr

aadment

Activité : 2.5 / 5
2567 messages postés


Posté le : 24/02/2012 à 14:18 (Lu 737 fois)
Répondre
Citer

Le journal La Croix du 24 février 1962, recommandait, au sujet des jeunes rapatriés qu’il fallait : « …éviter de laisser notre jeunesse se contaminer au contact de garçons qui ont pris l’habitude de la violence poussée jusqu’au crime ».

"Français d'Algérie, allez vous faire réadapter ailleurs..."
(Gaston Deferre, Paris -Presse du 22 juillet 1962)
Interview du maire de Marseille dans le journal Le Figaro du 26 juillet :
Question : « Voyez-vous une solution au problème des rapatriés de Marseille ? ».
Réponse : « Oui ! Qu’ils quittent Marseille en vitesse ».
Sur les bancs de l’Assemblée Nationale, il crie « il faut les pendre, les fusiller, les rejeter à la mer... », en ajoutant qu’ils ne les recevrait jamais dans sa cité.
"Ce sont des vacanciers. Il n'y a pas d'exode, contrairement à ce que dit la presse"

Robert BOULIN, conseil des Ministres du 30 mai 1962.

Re: Quelques phrases d'époque [8233]

Philippe

Voir son profil  Son site web : http://www.engival.fr/constantine.htm

Philippe

Activité : 2 / 5
1039 messages postés


Posté le : 21/08/2012 à 17:42 (Lu 663 fois)
Répondre
Citer

Il y a eu aussi quelques citoyens compatissants et de bonne volonté. Affiche de Jean BRUN en 1960, pour le Mouvement d'Entraide et de Solidarité pour les Français d'Outre-Mer, présidé par Jules ROMAINS de l'Académie Française.

Louis Henri Jean Farigoule, dit Jules Romains, né à Saint-Julien-Chapteuil (en Velay) le 26 août 1885 et mort à Paris le 14 août 1972, est un poète et écrivain français, membre de l'Académie française - wikipedia -



Re: Quelques phrases d'époque [8234]

Invité(e)




Posté le : 24/08/2012 à 10:25 (Lu 643 fois)
Répondre
Citer

Cette divergence de positions, que nous rappelle Philippe, ne nous est pas instantanément évidente. Et pourtant !
Depuis la fin des années 20 il y a un gros problème identitaire en France : l'union nationale a fait long feu.
Entre autres exemples : la débâcle 39-40 ; l'indifférence du pays à la décolonisation, dont l'Indochine a dramatiquement illustré le processus de 1945 à 1954.
Pas d'union nationale sans identité nationale : c'est quoi la France et c'est quoi être français, telle reste la question...
Et elle a d'autant plus d'importance que
1 - avec la décolonisation, il n'y a plus qu'un enjeu, la France
2 - mais un enjeu devenu mondial, où il importe d'être une nation forte, donc unie.

Bien évidemment, je n'oublie pas notre drame Pieds-Noirs.
Il nous a appris que les "métros" n'avaient pas de leçons de citoyenneté à nous donner, ceux du moins qui se fichaient à l'époque des responsabilités du Pays : après l'Indochine, l'Algérie juste de l'autre côté de la Méditerranée et constituée de départements français !
L'exode, et les tracasseries que nous rencontrons encore pour notre état-civil, pourraient-ils faire de nous des citoyens de seconde zone, coupés de l'histoire et des enjeux nationaux ?
Ici et maintenant ce n'est ni ma position ni mon engagement.
En toutes amitié et solidarité. fronton


Re: Quelques phrases d'époque

Invité(e)




Posté le : 29/08/2012 à 12:19 (Lu 607 fois)
Répondre
Citer

Pour compléter ce qui précède, me revient ce texte publié en 2009, au moment du débat sur l'identité nationale (extrait) :
Citation
La dernière fois que la France a perdu l'Alsace et la Lorraine, en 1962, elle s'est comportée comme une mère indigne.
Les pieds-noirs, elle a rechigné à les reconnaître comme ses enfants. Certes, c'était trop tard pour qu'elle puisse s'en débarrasser. Pourtant, son comportement n'a pas été sans rappeler ces parturientes capables de renoncer froidement à la chair de leur chair. Est-il encore permis de les appeler "mères" ? Cette France était-elle vraiment la France ? Elle le prétendait mais elle ne l'était pas pour tous aussi spontanément. Ce qui n’est dons pas sans rappeler ces parturientes dénaturées, bonnes mères pour les enfants qu’elles ont gardés et néanmoins inhumaines pour les autres. Comment la France a-t-elle pu en venir à un si condamnable comportement ? Et comment nous, Français, pourrions-nous l’ignorer ? C’est la question que ce faux débat sur l’identité française finit par poser, tant il arrive inopinément et n’est pas objectivé. Si bien que les esprits libres s’interrogent si la France n’est pas malade d’elle-même ? […]


Re: Quelques phrases d'époque [8283]

Invité(e)




Posté le : 15/09/2012 à 14:08 (Lu 544 fois)
Répondre
Citer



Pages:  1

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une recherche

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
  Si vous écrivez en tant qu'invité, password n'est pas nécessaire
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image] [flash]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir] [blanc] [jaune] [orange]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

12345678910
AA1A2A3A4A5A6A7A8A9A10
BB1B2B3B4B5B6B7B8B9B10
CC1C2C3C4C5C6C7C8C9C10
DD1D2D3D4D5D6D7D8D9D10
EE1E2E3E4E5E6E7E8E9E10
FF1F2F3F4F5F6F7F8F9F10

Valider