MEMOIRE D'EXIL
il y a plus de 60 ans



Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une recherche

Pages:  1

Texte d'un Pieds-Noirs [8100]

yvan m

Voir son profil  Son site web : http://cirta.vefblog.net/

yvan m

Activité : 2 / 5
1258 messages postés


Posté le : 30/06/2012 à 17:39 (Lu 735 fois)
Répondre
Citer

PIED NOIR MON AMI
Un ami m'a transmis ce message dont je vous fais profiter.
Je remercie son auteur car même s'il ne suffit pas À mettre un terme À notre deuil, il arrive comme
"un soulagement".
Il exprime avec talent toute l'amertume ressentie par beaucoup de pieds noirs face À certains
silences sur les souffrances des Français d'Algérie.
A quelques encablures de mes 70 ans, à un âge où les souvenirs se déclinent plus aisément
que les projets et après avoir épuisé mes capacités de silence je ressens le besoin d'éclairer
un malentendu.
En 35 ans de vie professionnelle, j'ai travaillé avec vous, milité avec vous, partagé quelques
succès et quelques épreuves, communié aux mêmes valeurs, au même humanisme
j' ai bu à la coupe de ce bonheur de vivre en France, de s'étonner de ses richesses, de se
pénétrer des mêmes émotions,au point que j' avais fini par oublier que j'étais né sur une
autre rive, de parents venus d' ailleurs et de grands-parents à l' accent impossible d'une île
de la Méditerranée.
Je m'étais cru Français comme vous et j'avais cru achever ce travail de deuil commun à
tous les exilés du monde. Et puis, depuis quelques mois, des maisons d'édition ont fait
pleuvoir témoignages et réflexions sur la guerre d'Algérie. Les chaînes de télévision et les
radios ont commenté les ouvrages et refait l'Histoire de 134 ans de présence française en
Algérie.
Avec une étonnante convergence de vues, la plupart ont révélé,sur cette période, une vision
singulièrement sinistre. j'ai revu l'histoire de ma patrie, l'Algérie Française, travestie ou
défigurée en quelques propositions caricaturales :
La présence de la France en Algérie fut de tout temps illégitime
-Les Français d'Algérie ont exploité les Arabes et ont volé leurs terres
-Les soldats français ont torturé des patriotes qui libéraient leur pays
-Certains Français ont eu raison d'aider les fellaghas à combattre l 'armée française et
peuvent s'enorgueillir aujourd'hui d'avoir contribué à la libération de l'Algérie."
Alors, j'ai compris que personne ne pouvait comprendre un pays et un peuple s'il n'avait d'
abord appris à l'aimer... et vous n'avez jamais aimé "notre Algérie" !
Alors, j'ai compris pourquoi vous changiez de conversation quand j'affirmais mon origine
"pied noir" ; j'ai compris que l'exode arménien ou l’exode juif vous avait touchés mais que
notre exil vous avait laissés indifférents. j'ai compris pourquoi les maquisards qui se
battaient pour libérer la France envahie étaient des héros, mais pourquoi des officiers qui
refusaient d'abandonner ce morceau de France et les Arabes entraînés à nos côtés, étaient
traités de putschistes.
J'ai compris pourquoi des mots comme "colon" avaient été vidés de leur noblesse et
pourquoi, dans votre esprit et dans votre langage, la colonisation avait laissé place au
colonialisme.
Même des Français de France comme vous, tués au combat, n'ont pas eu droit, dans la
mémoire collective, à la même évocation que les Poilus ou les Résistants, parce qu'ils furent
engagés dans une "sale guerre" ! Sans doute, même si leur sacrifice fut aussi noble et digne
de mémoire, est-il plus facile de célébrer des héros vainqueurs que des soldats morts
pour rien
Dans un manichéisme grotesque, tout ce qui avait contribué à défendre la France était
héroïque ; tout ce qui avait contribué à conserver et à défendre notre pays pour continuer à y
vivre, était criminel..
Vérité en deçà de la Méditerranée ; erreur au-delà !"
Vous si prolixes pour dénoncer les tortures et les exactions de l’armée française au cours
des dix dernières années, vous êtes devenus amnésiques sur les massacres et les tortures
infligés par les fellaghas à nos compatriotes européens et musulmans au point de vouloir
faire défiler des troupes algériennes le 14 juillet 2012. Vous ne trouvez rien à
dire sur l'½uvre française en Algérie pendant 130 ans. Pas un livre, pas une émission de
télévision ou de radio, rien !
Les fictions même s'affligent des mêmes clichés de Français arrogants et de Musulmans
opprimés.
Ce qui est singulier dans le débat sur l'Algérie et sur la guerre qui a marqué la fin de la
période française, c'est que ceux qui en parlent,en parlent en étrangers comme d'une terre
étrangère.
Disséquer le cadavre de l'Algérie leur est un exercice clinique que journalistes,
commentateurs et professeurs d'université réalisent avec la froide indifférence de l'étranger
Personne ne pense qu'un million de femmes et d’hommes n'ont connu et aimé que cette
terre où ils sont nés. Personne n'ose rappeler qu'ils ont été arrachés à leur véritable patrie et
déportés en exil sur une terre souvent inconnue et souvent hostile ... Quand certains
intellectuels français se prévalent d'avoir aidé le FLN, personne ne les accuse d'avoir armé
les bras des égorgeurs de Français.
Cette terre vous brûle la mémoire et le c½ur... ou plutôt la mauvaise conscience.
Certains d'entre nous sont retournés en pèlerinage là-bas et tous ont été chaleureusement
accueillis et honorés. Cela est-il possible pour des gens qui ont fait suer le burnous ?
Je n'ai pas choisi de naître Français sur une terre que mes maîtres français m'ont appris à
aimer comme un morceau de la France. Mais, même si " mon Algérie" n'est plus, il est trop
tard, aujourd'hui, pour que cette terre me devienne étrangère et ne soit plus la terre de mes
parents, ma patrie.
J'attends de vous amis français, que vous respectiez mon Histoire même si vous refusez
qu'elle soit aussi votre Histoire.
Je n'attends de vous aucune complaisance mais le respect d'une Histoire dans la lumière de
son époque et de ses valeurs, dans la vérité de ses réalisations matérielles, intellectuelles et
humaines, dans la subtilité de ses relations sociales, dans la richesse et la diversité de son
½uvre et de ses cultures.
J'attends que vous respectiez la mémoire de tous ceux que j'ai laissé là-bas et dont la vie fut
faite de travail, d'abnégation et parfois même d'héroïsme.
J'attends que vous traitiez avec une égale dignité et une égale exigence d'objectivité et de
rigueur, un égal souci de vérité et de justice, l’Histoire de la France d'en de çà et d'au delà de
la Méditerranée.
Alors, il me sera peut-être permis de mourir dans ce coin de France en m'y sentant aussi
chez moi.. enfin ! ".
Que Dieu nous accueille comme nous le méritons vraiment.
Un pied-noir


----------
Edité le 30/06/2012 à 18:34 par Woueb

Re: Texte d'un Pieds-Noirs

Invité(e)




Posté le : 17/07/2012 à 15:56 (Lu 686 fois)
Répondre
Citer

Cette lettre a pour auteur Guy Bezzina et remonte au moins au 08 octobre 2007.
Elle a été plusieurs fois reprise, le plus souvent sans indication d'auteur.
Guy Bezzina est né à Guelma.
Il a fait ses études au petit séminaire de Constantine.

Re: Texte d'un Pieds-Noirs [8145]

Invité(e)




Posté le : 17/07/2012 à 16:26 (Lu 683 fois)
Répondre
Citer

On note une différence de texte à ce niveau.
1 - Texte de 2007 .
"«Vérité en deçà de la Méditerranée; erreur au-delà
!"Vous si prolixes pour dénoncer les tortures et les exactions de l'armée française au cours des dix dernières années, vous êtes devenus amnésiques sur les massacres et les tortures infligés par les fellaghas à nos compatriotes européens et musulmans. Vous ne trouvez rien à dire sur l’½uvre française en Algérie pendant 130 ans. Pas un livre, pas une émission de télévision ou de radio, rien! Les fictions même s'affligent des mêmes clichés de français arrogants et de musulmans opprimés. "
2 - Texte ici affiché :
"Vérité en deçà de la Méditerranée ; erreur au-delà !"
Vous si prolixes pour dénoncer les tortures et les exactions de l’armée française au cours
des dix dernières années, vous êtes devenus amnésiques sur les massacres et les tortures
infligés par les fellaghas à nos compatriotes européens et musulmans au point de vouloir
faire défiler des troupes algériennes le 14 juillet 2012.
Vous ne trouvez rien à
dire sur l'½uvre française en Algérie pendant 130 ans. Pas un livre, pas une émission de
télévision ou de radio, rien !
Les fictions même s'affligent des mêmes clichés de Français arrogants et de Musulmans
opprimés.

A propos de ce défilé, pour essayer de faire la part des choses, cet extrait tiré du site Action française :
Des troupes algériennes au défilé du 14 juillet 2012 ? Mais qui sera alors chef de l’Etat ?
Pas de troupes militaires algériennes au défilé du 14 juillet 2012
Selon Le Point du 6 mai 2010, l’ambassadeur de France à Alger aurait proposé au Président de la République d’inviter l’armée algérienne à défiler sur les Champs-Élysées le 14 juillet 2012 à l’occasion de l’anniversaire de l’indépendance algérienne.
« Il n’est pas envisagé d’intégrer de troupes algériennes dans la composition des formations militaires qui participeront au défilé du 14 juillet 2012 sur les Champs-Elysées » a affirmé vendredi Gérard Longuet, le ministre de la Défense, dans sa réponse à une question écrite du député non-inscrit Dominique Souchet (Mouvement pour la France). « Cinquante ans après les faits, les blessures sont encore vives pour de nombreuses familles traumatisées par la cruauté du conflit algérien. L’abandon par la France des combattants qu’elle s’était engagée à soutenir a rendu cette tragédie encore plus amère » argumentait l’élu de Vendée.
Eric Martin, Nouvelles de France


Re: Texte d'un Pieds-Noirs [9706]

-Lamy-




Posté le : 13/02/2013 à 11:35 (Lu 542 fois)
Répondre
Citer

Je ne sais qui était à l'époque, ambassadeur de France à Alger (Il l'est peut-être toujours); Peu importe, cela donne une idée de ce qu'est devenu notre personnel diplomatique. Il serait utile de rappeler à cette carpette que la conquête de ce pays a commencé par un coup d'éventail et qu'elle s'est terminée par la sodomisation publique d'un de nos plus hauts représentants au moment de l'indépendance. A votre avis lequel de ces deux épisodes alimente les rêves de ce diplomate : les paris sont ouverts.

Re: Texte d'un Pieds-Noirs [9931]

Invité(e)




Posté le : 18/03/2013 à 16:53 (Lu 491 fois)
Répondre
Citer



Re: Texte d'un Pieds-Noirs [9939]

-MPA-




Posté le : 19/03/2013 à 11:16 (Lu 484 fois)
Répondre
Citer

Voilà ça fait 51 ans!

Pages:  1

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une recherche

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
  Si vous écrivez en tant qu'invité, password n'est pas nécessaire
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image] [flash]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir] [blanc] [jaune] [orange]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

12345678910
AA1A2A3A4A5A6A7A8A9A10
BB1B2B3B4B5B6B7B8B9B10
CC1C2C3C4C5C6C7C8C9C10
DD1D2D3D4D5D6D7D8D9D10
EE1E2E3E4E5E6E7E8E9E10
FF1F2F3F4F5F6F7F8F9F10

Valider