MEMOIRE D'EXIL
il y a plus de 60 ans



Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une recherche

Pages:  1

CONSTANTITANIC [7467]

jps

Voir son profil

Activité : 2 / 5
1174 messages postés


Posté le : 25/02/2012 à 23:57 (Lu 1138 fois)
Répondre
Citer

Comme je voulais un jour pouvoir le lire sur le site j'aurais souhaité et sûrement bien d'autres avec moi avoir vos témoignages ,votre vécu, des derniers six mois , de janvier à fin juin 1962 à Constantine où chaque jour se déroulaient des "évènements" qui nous faisaient passer par toutes les émotions, des plus optimistes aux plus désespérantes, des situations de résistance , de survie même, à l'anéantissement moral , à la peur panique .... Enfin mes amis ne pas raconter comment nos quartiers se sont organisés pour faire face aux pénuries qui s'installaient, les commercants algériens qui fermaient leur boutique, les légumes et fruits qu'ils fallait acheter au grand marché en assurant une protection aux jeunes qui chargeaient les camionnettes et qui risquaient leur vie tant " l'hostilité" était grouillante autour d'eux, les pétrins et fours des boulangers qu'il fallait réactiver sous la conduite de vieux professionnels, les ordures ménagères qu'il fallait ramasser rue par rue et déverser dans des décharges périphériques "sécurisées", les trams qui n'assuraient plus certaines destinations, et tout cela sous les yeux d'un "service d'ordre" de plus en plus hostile à l' organisation de ce sauvetage désespéré face au blocus de nos quartiers, pour avant tout ne pas générer de panique et précipiter notre départ...... Alors avez vous oui ou non vécu ces évènements ? êtes vous frappés d' amnésie "volontaire" pour cette douloureuse période, ou simplement vous n'avez pas saisi l'importance de vos récits, de vos témoignages vous qui êtes les derniers témoins vivants de la fin d'une terrible Histoire .

A+++ Jean Paul Spina




Re: CONSTANTITANIC

-invitée-




Posté le : 26/02/2012 à 13:36 (Lu 1108 fois)
Répondre
Citer

Oui c'est bien le naufrage de notre ville qu'il faut raconter et tout ce que nous avons pu faire pour éviter qu'elle sombre tant que nous étions "à bord".....
E. J. Smith

Re: CONSTANTITANIC [7476]

bellevue

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
68 messages postés


Posté le : 26/02/2012 à 16:06 (Lu 1099 fois)
Répondre
Citer

JPS pas d'amnésie pour moi.Je me souviens très bien de la pénurie alimentaire ,des boutiques de Bellevue fermées ou plastiquées ,du bouche à oreille qui nous faisait accourir dès que l'on apprenait une vente de produits frais par des jeunes du quatier ,dans les cours derrière chez Biron ou dans celle de l'immeuble de ton grand père,je me souviens de ma terreur dès qu'un arabe s'approchait du portail de la villa que ma grand mère fermait à clé jour et nuit ,je me souviens m'être terrée dans la salle jeux volets fermés et oreilles aux aguets plutôt que de profiter du jardin;je me souviens avoir entendu en tremblant Bd Pasteur les youyous histériques des femmes défilant en tête de cortège en bas du quartier;je me souviens de ma mère fonctionnant à coup de tranquillisants et allumant cigarette sur cigarette ,du révolver que mon père déposait sur la table de nuit le soir et de la caisse de grenades au dessus de l'armoire de leur chambre;je me souviens de la désertion de nos bonnes menacées de mort si elles continuaient à venir travailler chez nous....Je me souviens aussi de l'exaltation au moment des concerts de casserole,des OAS que nous écrivions à la craie sur les murs....
En revanche pas d'adieux ,dans ma petite cervelle d'enfant il s'agissait d'un départ anticipé en vacances avec ma grand mère,j'étais juste étonnée que ma vieille grand tante nous accompagne,elle qui ne voyageait plus...(.ce qui expliquait pour moil'obligation d 'amener mes oiseaux en avion ....personne ne restant les garder).Ensuite je me souviens d'un été chaotique ,ma mère m'a récupérée après avoir raconté les péripéties de son départ :une longue attente à Aîn el bey ,dans la foule sans eau ni nourriture et nous avons" campé "dans l'apparement d'étudiantes de mes soeurs.Puis mon père est arrivé avec la voiture et là pas de circuit habituel en France ;je me suis retrouvée "en consigne " chez des inconnus ou presque pendant que mes parents courraient ministères et agences immobilières pour tenter de se recaser.
L'horreur a commencé pour moi à l'automne quand mon père est repari seul à Constantine en nous laissant dans un 2 pièces riquiqui .Là j'ai compris que l'Algérie c'était fini et que je ne reverrai plus ma maison ,mon école ,mes amies.Il a fallu supporter le mauvais accueil des gens de St Germain en Laye ,la mesquinerie de l'institutrice ,la bêtise et l'étroitesse d'esprit des élèves ,un 1er Noël sans mon père et un hiver glacial..... les cauchemars qui m'ont poursuivie pendant des années.A cette époque là ,pas de psychologue !!!!
Avec le recul j'admire la force de caractère mes parents qui ont su se reconstruire avec courage , sans jamais montrer leurs difficultés et leur peine....

Re: CONSTANTITANIC [7479]

jps

Voir son profil

Activité : 2 / 5
1174 messages postés


Posté le : 26/02/2012 à 18:49 (Lu 1081 fois)
Répondre
Citer

MERCI Bellevue, merci "petite fille de 1962" de notre quartier, où l'on vivait les derniers moments avant le 19 mars, d'une Algèrie que nous avions tous espérée en mai 1958. Merci de tes témoignages pleins de vérités, ils sont autant de chapitres que chacun, chacune peuvent nourrir de leur vécu . J'insiste , je me répéte vous pouvez ,vous êtes j'en suis sur, celles et ceux qui peuvent ouvrir les pages d' un journal aussi mémorable aussi utile pour les générations futures que celui d'Anne Franck . Notre Histoire , celle que vous avez toutes et tous vécue n'est pas banale : elle est la Fin d'un Monde et si aujourd'hui on ne veut pas l'écouter, c'est parce qu'elle fait honte à ceux qui, encore vivants de" corps ou d'esprits"ne veulent pas assumer le désastre qu'ils ont engendré.
Un jour , la moindre de vos lignes sera lue et relue parce qu 'elle apportera son poids de vérité....".Lâchez" vous mes ami(e)s, il y a tant de choses à dire ..... Merci

JPS


Re: CONSTANTITANIC [7481]

-Jean Tomasi-




Posté le : 26/02/2012 à 19:38 (Lu 1072 fois)
Répondre
Citer

En ce qui me concerne mon père ( né à Khenchela) résidait à Toulouse depuis quelques temps. Tous les mois j'envoyais de l'argent à mettre sur un livret de Caisse d'épargne afin d'avoir une petite avance lors de notre éjection d'Algérie. J'avais chargé mon père de me trouver du boulot car je sentais que tout était fichu. Le 9 mars 1961 j'atterris à Toulouse car un Constantinois me propose une place dans la société où il est employé. Je vais me trouver avec un secteur dans le Nord ouest. Tous les dimanches soirs je vais quitter TOULOUSE pour être sur place le lundi matin et je rentrerai dans la nuit du vendredi au samedi pour la réunion des vendeurs le samedi matin. Tout va bien pendant 2 mois et la société fait faillite. Je me présente chez un grossiste en alimentation M.Escoulan ( qui a été adoré des épiciers pieds noirs pour les avoir aidé de son mieux, ce qui mérite d'être signalé) M.Escoulan me promet de me trouver un emploi en dehors de son entreprise ( Je n'y crois pas tellement ) pour moi c'est urgent car mon épouse (dans l'enseignement) termine ses cours début juillet et arrive avec mes deux enfants. L'ami des pieds noirs (ce qui est rare) a tenu ses promesses et je suis engagé dans une grande société où je vais rester jusqu'a la retraite après 31 ans de
service. Mon épouse alors mère au foyer m'a donné 2 petits patos et n'a plus travaillé après son arrivée en France.
Quand je pense à beaucoup de pieds noirs qui ont souffert et galéré, j'ai honte de la chance qui m'a sourit. Mais j'ai toujours été solidaire et aidé comme j'ai pù mes frères d'algérie . Je soulignerais au passage que je me suis fait feinté par certains d'entre eux, mais que je ne leur en veux pas.
Voilà l'histoire d'un privilégié qui , malgré,sa chance ,aurait préféré vivre et mourir dans son Algérie Chérie.

Re: CONSTANTITANIC [7484]

majo

Voir son profil

Activité : 1 / 5
172 messages postés


Posté le : 27/02/2012 à 10:13 (Lu 1035 fois)
Répondre
Citer

Ce qui me reviens en mémoire c'est se facheux début juillet quand Benbella a pris le pouvoir cette foule instérique et les femmes envelloper dans le drapeau algérien avec presque rien sur elle, et les coups de fusils tirait en l'air et leur cris de quoi avoir la peur de les voir venir dans les appartements.Comme on dit il faut oublier mais voilà on ne peut pas. Marie Jo

Re: CONSTANTITANIC [9351]

Bakir

Voir son profil

Activité : 0.5 / 5
9 messages postés


Posté le : 02/01/2013 à 14:56 (Lu 882 fois)
Répondre
Citer

Vraiment des souvenirs méritent d'être raconter aux jeunes

Pages:  1

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une recherche

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
  Si vous écrivez en tant qu'invité, password n'est pas nécessaire
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image] [flash]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir] [blanc] [jaune] [orange]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

12345678910
AA1A2A3A4A5A6A7A8A9A10
BB1B2B3B4B5B6B7B8B9B10
CC1C2C3C4C5C6C7C8C9C10
DD1D2D3D4D5D6D7D8D9D10
EE1E2E3E4E5E6E7E8E9E10
FF1F2F3F4F5F6F7F8F9F10

Valider